Image diaporama - clinique
Retour

Cicatrice

Lorsqu'une cicatrice devient gênante ou disgracieuse, celle ci peut être réséquée sous anesthésie locale.

La plus part du temps, la cicatrice à corriger est issue d'une intervention chirurgicale précédente (chirurgie abdominale, thoracique ou de l'enfance).

Elles peuvent être élargie, en relief voire douloureuse (on parle de " chéloïde ").

Les cicatrices dues à une plaie traumatique (accident de voiture, traumatisme par objet tranchant, chute, verre etc…) peuvent aussi faire l'objet d'une correction, pour autant que la cicatrice soit mature et définitive (plus d'un an). La correction de ces cicatrices ne garantie pas toujours un résultat satisfaisant contrairement aux cicatrices chirurgicales.

Il faut cependant garder en tête que la correction d'une cicatrice se ferra toujours par la formation d'une autre cicatrice. Raison pour laquelle votre chirurgien essayera de réaliser la nouvelle cicatrice la plus esthétique et la plus fine que possible afin que le patient en tire un bénéfice global.

Il est également possible de corriger une cicatrice après une intervention de chirurgie esthétique (réduction mammaire, abdominoplastie, lifting…).

Des conseils seront prodigués au patient afin de prévenir au maximum la formation d'une cicatrice disgracieuse (massage, pression, pommade cicatrisante, éviction solaire etc…) et ce d'autant plus qu'il s'agira d'une intervention programmée de chirurgie esthétique.